Immobilier : les différents mandats de vente

Si décidez de confier la vente de votre bien immobilier à un agent ou un notaire, vous devez signer un contrat au préalable. Si votre choix s’oriente vers l’agent immobilier, ce dernier s’occupera de toutes les formalités de la visite et de la rédaction de l’avant-contrat.

L’agent immobilier

Le recours à un agent immobilier, permet de bénéficier d’une vaste diffusion de votre annonce immobilière. Mais vous devez au préalable vérifier les références de sa carte professionnelle et de la garantie financière sont affichées dans son agence, et cela doit figurer sur l’ensemble des documents qu’il doit vous remettre.

Le notaire

Il est possible de confier la vente de son bien immobilier à un notaire. Ce dernier est apte à vous servir d’intermédiaire entre vendeur et acheteur. Concernant son intervention dans la négociation, il joue le même rôle que l’agent immobilier.

Les différents mandats de vente

Pour leur intervention dans la vente d’un bien immobilier, le notaire et l’agent immobilier doivent avoir un mandat. Vous devez leur donner une procuration pour la gestion des actions commerciales et de conduire vente jusqu’au bout. En fonction de la nature, le mandat vous lie plus ou moins fortement. Sans le mandat, la transaction est considérée comme nulle.

Le mandat simple

Il s’agit d’un contrat qui donne la possibilité au propriétaire de trouver un acheteur par ses propres moyens, en publiant une annonce en ligne ou dans la presse, ou de confier cela à différentes agences immobilières au même moment. La commission sera versée à l’agent qui aura réussi à vendre la maison. Les agents immobiliers n’apprécient guère le mandat simple dans la mesure où il ne garantit pas qu’ils vont recevoir une rémunération si un concurrent ou le propriétaire conclu la vente. Les frais de publicité engagés sont limités, et là, vous devrez attendre un délai de vente plus long.

A lire également  Les procédures pour régler un conflit avec son locataire

Le mandat semi-exclusif

Ce type de contrat est une variante du mandat exclusif, qui autorise le propriétaire et donne l’exclusivité à une agence immobilière, à se présenter devant un acheteur potentiel. Dans cette situation, l’agence a droit à une commission, d’un niveau inférieur ce que vous devez indiquer dans le mandat. Tout comme le mandat exclusif, le mandat semi-exclusif permet d’écourter le délai de vente moyen à moins de 6 mois.

Le mandat exclusif

Le mandat exclusif engage le propriétaire à confier la vente de son bien immobilier à un intermédiaire, et si ce dernier trouve un acheteur, à se rapprocher du professionnel qui détient un mandat exclusif afin que ce dernier perçoive sa commission. Le monopole de la vente se traduit via un investissement maximum du professionnel (publicité, démarchage du fichier), et un délai de vente moyen inférieur dans un délai de 06 mois.

Notez que le mandat doit être précis quel que soit le type de mandat. Ce document est un contrat qui doit mentionner de façon précise les caractéristiques du bien à vendre, la mission du mandataire, la durée de validité , et les moyens utilisés pour la publication des annonces et le prix qui vous revient.