Est-il possible d’éviter les frais de notaire ?

Les parties impliquées dans une transaction immobilière ne peuvent pas éviter de payer des frais de notaire, et ce, même s’ils s’accordent entre eux. Et pour cause, solliciter les services d’un notaire est une obligation pour l’authentification de l’acte de vente, et aussi la publication de la transaction.  Pour que le paiement soit facilité, les frais de notaire sont inclus dans le prix de vente du bien lors d’une demande de prêt immobilier auprès d’un établissement financier.

A quoi correspondent les frais de notaire ?

Les frais de notaire sont destinés à régler dans sa totalité au moment de la conclusion de la vente. Les frais sont parfois difficiles à définir à la base, mais seront fixés à cette date. Les frais inhérents aux démarches administratives et les droits d’enregistrement sont les plus complexes à fixer. Le notaire avance les frais pour ne pas bloquer les formalités l’acquéreur le rembourse une fois que le contrat de vente est signé. Pour ce qui est des émoluments, il s’agit du coût du service rendu par un représentant de l’Etat, ce dernier ne perçoit sa rémunération qu’à la conclusion de la vente.

Le pourcentage des émoluments est d’environ de 1, 2 % du prix total du bien immobilier si ce dernier est supérieur à 1 000 000 euros. Ils sont annoncés par un décret selon un barème assez strict. L’officier public ne peut dépasser le barème fixé pour donner le prix. Mais il peut baisser le prix afin de permettre au client de réduire les frais réservés au notaire.

A lire également  Comment choisir un notaire pour la rédaction des actes de mariage ?

Peut-on se servir de son talent de commercial pour baisser les frais de notaire ?

La rémunération de l’officier public est une petite partie de la totalité des frais. Si les frais de notaire sont estimés à 10 % du montant total du bien, sa répartition est du même pourcentage des frais. Si vous désirez négocier les frais de notaire, c’est au niveau des émoluments que l’officier public peut céder. Pour les droits d’enregistrements et les taxes, il n’a rien à dire. Tout ce qu’il fait, il rend compte à l’Etat et l’administration fiscale.

Les acheteurs potentiels peuvent se servir des petites techniques pour gagner des économies sur les frais de notaire. Il est possible d’opter pour un bien neuf dont les droits de mutation sont plus abordables par rapport à un bien ancien. Le prix des meublés peut être enlevés si vous optez pour un logement meublé pour la réduction de la base de calcul.

Quelques astuces pour réduire les frais de notaire

Pour baisser les frais de notaire, vous pouvez jouer sur les émoluments. Pour les biens supérieurs, le notaire peut céder 20 % de réduction.  Les frais d’agences déduits peuvent réduire le prix total de votre achat. En dehors des frais d’agence qui se traduisent par un grand montant, le calcul des frais de notaire se trouve réduit. Il est également possible de négocier le prix directement auprès du vendeur sans passer par une agence immobilière.