Création d’entreprise : les raisons de faire appel à un notaire

Beaucoup de personnes rêvent de se trouver à la tête de leur propre entreprise, mais y renoncent rapidement face aux obstacles qui se dressent devant elles.  D’autres parviennent à leurs objectifs grâce notamment à l’accompagnement d’un notaire. Voici les raisons qui devront vous pousser tous les créateurs d’entreprise à faire appel à ce professionnel juridique.

Le notaire : un auxiliaire de justice indispensable dans de domaines divers

Le notaire est un officiel public ministériel dont la nomination incombe au ministre de la Justice. On lui fait appel notamment pour s’occuper de démarches administratives diverses. Il peut être appelé à s’exercer en tant qu’auxiliaire de justice et peut ainsi obtenir de différentes nominations en fonction du domaine dans lequel il est appelé intervenir parmi lesquelles se trouvent celle :

  • D’huissier
  • D’adjudicateur
  • De commissaire-priseur

L’intervention du notaire peut concerner de différents domaines liés aussi bien à la vie personnelle qu’à la vie des personnes morales. Elle a pour finalité la sécurisation et l’encadrement des relations juridiques entre les personnes. Pour la poursuite d’un tel objectif dans le monde entrepreneurial, on fait appel à lui régulièrement pour accompagner les entrepreneurs dans toutes les étapes de la création de leur entreprise, de la conception de leur projet à la réalisation des démarches, en passant par l’élaboration du plan de financement, la rédaction d’actes juridiques et fiscaux  et le choix du statut juridique, entre autres.

Le notaire : un professionnel maîtrisant le droit, mais pas seulement

La création d’une entreprise requiert un nombre plus ou moins important de talents et de compétences que les entrepreneurs peuvent ne pas avoir. Heureusement qu’en matière juridique, sociale ou fiscale, ils peuvent toujours se faire aider par un professionnel de justice disposant de toutes les ressources leur permettant de se trouver parmi les démarches et formalités à réaliser pour la réalisation de leur projet, qui n’est autre que le notaire. L’intervention de cette dernière n’est donc pas purement juridique. Le notaire peut en effet s’exercer en tant qu’expert-comptable et peut même se prononcer sur les questions économiques. Il peut même intervenir sur les aspects pratiques de la création d’entreprise comme la réalisation de prévisions et l’élaboration de business plan.

Le notaire : un expert qui ne coûte pas toujours trop cher 

Parmi les raisons qui poussent les entrepreneurs dans une phase de création d’entreprises à abandonner l’idée de faire appel à un notaire se trouve souvent le niveau élevé du tarif des services de ce professionnel. Pourtant, la facturation n’est pas si dissuasive qu’elle ne paraît. En effet, elle se fait selon la taille et la teneur du projet. Ainsi, si votre projet concerne une entreprise de taille réduite, le notaire fera en sorte que le prix à payer pour ses prestations soit largement dans votre moyen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *