À quel moment rédiger son testament et avec qui le faire ?

Rédiger son testament est un acte important à poser surtout lorsqu’on possède un patrimoine. Cependant, plusieurs sont ceux qui ne savent pas à quel moment l’établir ni avec qui le faire. Si vous vous posez également ces questions, il est temps pour vous de trouver des réponses adéquates. C’est pourquoi nous vous en proposons un résumé.

L’âge pour rédiger son testament

Selon la loi, l’âge minimum pour penser à la rédaction d’un testament est de 16 ans. Ainsi elle permet à toute personne émancipée de la donnée du pouvoir à une personne sur ses biens. Cependant, lorsqu’il s’agit d’une personne entre 16 et 18 ans non émancipée, le testament ne sera valable que de moitié. Cela voudra dire que si vous possédez un certain patrimoine, il n’y a que la moitié qui pourra être attribuée. Dans le même temps si vous êtes un mineur émancipé ou encore un mineur qui ne dispose d’aucun parent, vous pouvez rédiger votre testament en tant que majeur.

Ensuite, toute autre personne majeure disposant d’un patrimoine pourra rédiger son testament.

Le moment idéal pour rédiger son testament

Généralement, il n’y a pas un moment approprié pour rédiger son testament. Cependant, des circonstances particulières peuvent vous pousser à le faire. On compte par exemple la perte de la capacité juridique, les souhaits, et la nécessité.

La perte de la capacité juridique désigne le fait de ne pas être en mesure de prendre tout seul ses décisions juridiques. Des professionnels comme un notaire ou un avocat peuvent vous accompagner dans ce cas. Cela vous permettra aussi de respecter les normes vis-à-vis de la rédaction de testament.

A lire également  Que savoir sur le choix du statut juridique d’une entreprise?

En ce qui concerne le souhait, cela ne dépend que du testateur. Il peut de ce fait décider le moment le plus propice pour lui. Cela peut être le fait de léguer la majorité de sa fortune à un enfant, à un conjoint ou encore à une organisation à but non lucratif.

La nécessité quant à elle peut se faire ressentir lorsque le testateur se retrouve obligé de faire ou de modifier la rédaction. Les causes peuvent être variées. Il s’agit par exemple d’une santé défaillante, d’une mort imminente, etc.

Qui peut établir le testament ?

Il est bel et bien possible que vous établissiez votre testament vous-même. Cependant, il est primordial de connaître les tenants et aboutissants. En effet, en matière de rédaction de testament, la loi est claire et précise. Il convient donc d’appeler un professionnel afin que votre testament ne soit révoqué après votre décès.

Le notaire se chargera d’écrire tout ce que vous lui dicterez, et ce, devant deux témoins ou un autre notaire tout simplement. À la suite de quoi vous pourrez apposer votre signature. Il se chargera après tout ceci de le conserver dans ses archives et de l’utiliser après votre décès. De même, si au cours de votre vie vous souhaitez y apporter des modifications, vous pourrez le lui faire comprendre.

En somme, il n’existe pas de moment propice pour rédiger un testament. Si vous en ressentez le besoin ou si les circonstances vous l’imposent, vous pourrez le faire. De même, s’il est nécessaire pour vous et votre quiétude vous devrez le faire. Et la meilleure manière de s’y prendre est de faire appel à un notaire. Il connaît tout ce que la loi dit par rapport à la rédaction du testament et saura donc vous guider.

A lire également  Pourquoi un cardiologue doit souscrire une assurance professionnelle ?